Publié le

AIT, AVC

Deux acronymes qui signifient des situations urgentes, car ces deux conditions pourraient laisser les victimes avec de graves séquelles.

Effectivement, un AIT est un accident ischémique transitoire, ce qui représente un blocage partiel d’une artère au cerveau, privant ainsi temporairement les cellules d’oxygène. Cette condition se traduit par un manque de coordination, étourdissement, troubles de la parole, vision trouble.

Un AVC, de son côté, est un accident vasculaire cérébral, représenté par un blocage complet d’une artère au cerveau. Les signes et symptômes sont semblables à ceux de l’AIT mais sont de plus longue durée et les dommages plus importants.

Rappelez-vous de cet acronyme :

V         Visage 
I          Incapacité à lever les bras
T         Troubles de la parole
E         Extrême urgence

Le temps est un élément vital lors d’un AIT ou d’un AVC. Dès que vous percevez des signes et symptômes de l’AIT ou de l’AVC, n’hésitez surtout pas, COMPOSEZ le 911.

Publié le

La crise cardiaque

Les signes et symptômes d’une crise cardiaque

Une crise cardiaque survient lorsque le cœur ne peut pas s’oxygéner suffisamment en raison d’un blocage d’une des artères qui nourrit le muscle cardiaque.

Tout d’abord, faisons la distinction entre un signe et un symptôme.

Un signe est quelque chose que l’on peut observer, par exemple, la sueur abondante, la pâleur de la peau, les lèvres ou les doigts bleutés, le fait qu’une personne se tient la poitrine ou respire difficilement.

Un symptôme se traduit par ce que ressent la personne, par exemple, douleur à la mâchoire, au cou ou au dos, douleur abdominale, un serrement à la poitrine, engourdissement au bras gauche ou droit, étourdissements, nausées, fatigue.

Tous les signes et symptômes ne seront pas toujours présents lors d’une crise cardiaque, cela diffère d’une personne à l’autre. Si vous avez un doute, n’hésitez surtout pas à contacter le 911 ou le numéro d’urgence de votre région.

Voici les conseils d’usage si vous êtes témoin d’une personne qui présente ces signes et symptômes :

  • Demandez-lui de cesser toute activité et placez-la en position confortable
  • Aidez la personne à prendre ses médicaments, tel la nitroglycérine, qui se présente sous forme d’atomiseur ou de pillul et qui se place sous la langue, et/ou l’AAS (acide acétylsalicylique)
  • Contactez le 911 ou le numéro d’urgence de votre région
  • Répondez calmement aux questions que l’on vous posera
  • Si possible, préparez ses médicaments et sa carte d’assurance-maladie (les ambulanciers en auront besoin)
  • Restez auprès de la personne pour la rassurer